Le 16 juin, battre la droite en votant Sergio Coronado

Posté par le 14/06/2012 dans Actus | 5 commentaires

Je tire un bilan très positif de ma campagne aux élections législatives dans la 2ème circonscription des français de l'étranger.

J'aurai l'occasion de revenir plus en détail sur le potentiel extraordinaire du Front de Gauche qui s'est révélé à l'occasion de la campagne législative.

Comme certains d'entre-vous ont du le remarquer, dès mon retour d'Amérique du Sud j'ai été sur le front pour défendre Jean-Luc Mélenchon attaqué dans un premier temps par le Front National et aujourd'hui par l'UMP! C'est dans ce cadre que je me suis adressée à la presse ce jour, pendant la conférence de presse organisée par Jean-Luc Mélenchon à Henin-Beaumont.

Dans la 2ème circonscription des français de l'étranger, la bataille contre la droite est rude aussi. Même si elle s'est fortement divisée, entre Pascal Drouhaud, Françoise Lindemann et M. Doglioni (et tous les autres!!), il reste que le rapport droite-gauche est défavorable à la gauche. Il y a donc bel et bien un risque que le plan initial de la droite soit couronné de succès, à savoir l'élection massive de députés UMP chez les français de l'étranger.

La réprésentativité des français établis hors de France reste toute entière à conquérir. Ni les Sénateurs élus par quelques délégués AFE, ni le redécoupage des circonscriptions à la sauce UMP ne sont satisfaisantes. La seule bonne cause est celle de réussir l'implication citoyenne des français de l'étranger, et notamment de ces 80% d'entre-eux qui se sont abstenus au 1er tour.

La lutte pour une meilleure qualité civique sera portée par le Front de Gauche. D'ores et déjà, les comités qui se sont montés à Montevideo, Buenos Aires, São Paulo, Rio de Janeiro, Brasilia, Belém, Recife, Santiago, Ciudad Guatemala où dans plusieurs autres villes de la circonscription s'avèrent être de riches lieux d'échanges et de mise en commun de ce désir de France.

Cependant, il y a une étape cruciale à ne pas rater, le 16 juin. Il s'agit d'empêcher la droite de gagner dans notre circonscription. C'est ce que j'invite chacun des électeurs et électrices ayant voté pour moi à faire. Vous avez été 8,6% ce qui est beaucoup et peut s'avérer décisif pour le second tour.

C'est la raison pour laquelle aucune voix ne doit manquer à Sergio Coronado!

 

5 commentaires

  1. boujour tout le remerciment pour collaboration avec jlc melenchonvous avez fait du bon boulot  et un grand mer ci du reveil  des consciences  raquel je suis de tout coeur avec toi p our  le17 et resistence   no pasaran
    yvon

  2. on lache rien rachel  bien sur c'est une évidence pour moi de reporter ma voix sur le candidat de gauche .on a fort a faire avec ce candidat UMP et son chargé de mission venu en Uruguay  ils sont partout  puant l'arrogance.mais notre voix compte et nous la faisons entendre en votant contre l'UMP dans l'urne.Français vivant a Montevideo ou a l'intérieur du pays ,  doubles nationaux nous  les oubliés des fetes de 14 juillet a l'ambassade ,des buffets dinatoires ,des films en avant pemiere au consulat …on dirait qu'il y a une frontiere avec les expatriés,cadres d'entreprises,profs du lycée français,personnel APF, directeur alliance française ,association mvd accueuil  etc..(oui toujours les meme invitables) mais nous avons peu-etre travaillés plus en France que tout ces gens nous  venus en pré retraite NOUS NE COMPTONS PAS POUR DU BEURRE

  3. mr colorado bien sur mais on ne lache rien a bientot un front de gauche en uruguay

    • hola sylvie suite a la reunion avec raquel, j ai cree une adresse mail fdguruguay, une page fb comme il avait ete demande .ca fait presque deux semaines et apart des personnes fdg argentin ou bresilien, personne ne sait approprie ces instruments de communication a la disposition de tous, alors….question j efface tout ou y at il des personnes interesses pour les faire vivre. merci de me repondre y vamos avotar hoy !Recibi mi codigo para votar en internet despues la fecha vencida !!!! jajaja quizas una menera de sumar el abstencionismo
       

  4. C'était déjà clair pour moi qui ai voté dès le premier tour pour toi ici à Rio: battre la droite, le sarkozyste en lice, c'est voter Sergio Coronado. 
    Vive la gauche !
    Alexis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *