Appel à voter Raquel Garrido (Brésil)

Posté par le 27/05/2012 dans A la Une, Actus | 0 commentaires

Le 22 mai, Raquel a rencontré de nombreux résidents de São Paulo, qui lui apportent son soutien en exprimant leurs préoccupations sur les questions énoncées ci-après, sur lesquelles ils savent que Raquel Garrido continuera de se battre à l'Assemblée Nationale:

1-  Le droit à la retraite. La conclusion rapide d’un accord avec le Brésil d’équivalence des cotisations entre les deux systèmes de retraite.

2- Le droit à la sécurité sociale.

3- Le paiement de cotisations adaptées. Pourrait être mis en place un système inspiré dumodèle américain qui oblige les américains à se déclarer à leur ambassade, à y déclarer leurs revenus et à payer éventuellement la différence entre les impôts payés localement et ce qu’ils devraient payer aux Etats-Unis. Ce système pourrait être transposé aux cotisations.

Les cotisations doivent être adaptées au cas par cas en fonction des conditions locales et de taux de change des monnaies de manière à ce que leur coût ne soit pas inaccessible comme c’est le cas aujourd’hui à la CFE.

4-La mise en place de systèmes d’éducation à distance pour les français isolés, et l'accès de tout enfant français à la scolarité sans obstacle économique.

5- La facilitation de l’immigration des conjoints (par mariage ou PACS) en France. Une politique d’ouverture de l’immigration.

L’ouverture de  négociations avec le Brésil pour faciliter l’installation des français. Concrètement, les français rencontrent de nombreuses difficultés qui menacent leurs projets de vie au Brésil :

– Un visa de travail pour les conjoints ! En effet, le conjoint d’un(e) français(e) installé au Brésil bénéficie d’un « visa de conjoint » qui ne permet pas de travailler légalement au Brésil. Les compagnes ou compagnons des français(es) installés au Brésil éprouvent donc les pires difficultés à trouver un emploi, ce qui menace la pérennité économique de nombreux couples et familles. Cette situation peut être changée!

– Reconduction du visa de tourisme : plusieurs témoignages indiquent un durcissement récent des règles appliquées au renouvellement du visa de tourisme de 3 mois pour les français au Brésil. Ce délai de trois mois supplémentaire est souvent indispensable pour lancer les démarches de Visa temporaire, de recherche d’emploi ou de formation sur place.

– Un discours optimiste sur l’immigration ! Nous sommes nombreux à déplorer les décisions arbitraires que subissent nos amis brésiliens désireux de s’installer en France. Une députée élue par les français de l’étranger pourrait traduire en actes la solidarité des français du Brésil pour les citoyens brésiliens qui peinent à régulariser leur situation en France.

– Par ailleurs, une élue des français de l’étranger pourrait apporter un nouveau souffle au débat hexagonal sur l’immigration. Les politiques de plus en plus restrictives en matière d’immigration votées en France impactent aussi la vie des français de l’étranger.  Au Brésil par exemple, les règles de séjours en vigueur pour les français sont logiquement liées à des accords de réciprocité. Ouvrons des négociations pour faciliter les échanges migratoires entre nos deux pays !

6- Nous désirons également une garantie d’un réel contrôle citoyen, indépendant et transparent du vote électronique. Aujourd’hui, le journal officiel précise que sera réalisée « expertise indépendante destinée à vérifier le respect du secret du vote, de la sincérité du scrutin et de l'accessibilité au suffrage », et ce par « un informaticien ». Nous ne pouvons accepter qu’un tel contrôle soit effectué par un seul informaticien. Le secret industriel couvrant le code source du programme de vote électronique développé par la société espagnole Scytl doit être levé de manière à pouvoir être vérifié par des collectifs indépendants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *