La bourgeoisie d’Etat, les salariés, et les patrons #Macron

Posté par le 21/01/2016 dans A la Une, Actus, Médias, Vidéos | 2 commentaires

MacronEmmanuel Macron est l'archétype de la bourgeoisie d'État.

Il a fait l'ENA, puis est devenu haut-fonctionnaire, puis a été débauché par une banque d'affaires qui lui a donné 1 million d'euros (nets) pour un an et demi de travail. Il est ensuite revenu dans les plus hautes sphères de l'Etat (Secrétaire Général adjoint de l'Elysée, et Ministre des Finances) où il défend les intérêts de la finance.

Soyons donc très clairs : Emmanuel Macron ne défend ni les salariés (ça, chacun l'a vu) ni les entrepreneurs qui triment.

Il provoque les chômeurs et les salariés en se faisant le soi-disant défenseur des patrons. Or, les petits patrons lui doivent les faillites et les dettes. Macron et sa politique économique met tout le monde en difficulté, salariés, auto- entrepreneurs, patrons de petites entreprises.

Seule la finance s'y retrouve avec Marcon, qui a la reconnaissance du ventre par rapport au million d'euros qu'il a perçu en 1 an et demi de présence à la banque.

Au passage : il faut noter le cynisme de Macron. Il fait pleurer sur le sort de patrons qui n'auraient pas de garanties, autrement dit qui n'ont pas de droits aux allocations chômage. Cette remarque est perfide car les patrons savent bien la raison de cette situation : qui dit allocation chômage dit caisse d'allocation et dit cotisations. Or, les patrons ne veulent pas cotiser à une telle caisse pour eux-mêmes! Aucune organisation patronale ne demande une cotisation pour financer le chômage des patrons. Il n'y a pas de solidarité patronale face au chômage. Si Gattaz n'a plus de job comme patron, et qu'il avait droit à une allocation chômage, quel patron serait prêt à cotiser pour lui? Quel taux de remplacement lui appliquerait-on? On lui donnerait 50%, 60% voir plus de son dernier revenu? Impensable. Cette garantie dont l'absence Macron fait mine de déplorer, personne n'en veut! Mais elle lui permet de faire culpabiliser les salariés qui, eux, cotisent pour l'assurance chômage.

 


Raquel Garrido invitée à " 19H RUTH ELKRIEF… par lepartidegauche

Débat du 20 janvier 2016 sur BFM, face à Thierry Solère.

2 commentaires

  1. Raquel Garrido et ses mots justes (à tous les sens du terme) comme toujours. Merci. Cela fait du bien à entendre.

  2. Bravo Raquel ……Super intervention 

    Amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *