#MarcheRépublicaine dimanche : Avec le peuple, parmi les miens

Posté par le 10/01/2015 dans A la Une, Actus, Médias, Vidéos | 0 commentaires

Depuis mercredi l'Histoire nous a pris au col et sommés d'être à la hauteur alors même que nous vivons les évènements au coeur.

Au Secrétariat National du PG, nous sommes sous le choc bien sûr, mais tâchons de garder la tête froide et le sens des responsabilités.

Nous souhaitons être très nombreux dimanche, dès 13h, au rendez-vous du "3ème parcours", celui qui passe par Bastille, et qui ne marchera donc pas derrière l'OTAN et la Troïka. Rendez-vous, donc, au Crique d'Hiver, metro Filles du Calvaire. Attention, les metro sont prévus de fermer à 13h donc retrouvons-nous le plus tôt possible.

 

Communiqué du Parti de Gauche
Nous marcherons dimanche, pour Charlie, loin de toute récupération

Notre pays a vécu cette semaine des jours terribles. Nous pleurons toutes les victimes de cette semaine tuées par des tueurs fanatiques : journalistes de Charlie, policiers, citoyens parce que juifs ou présumés tels. Il s’agit d’assassinats politiques.
Comme tous nos concitoyens, nous voulons donc leur rendre hommage dans les marches de ce week-end dont celle de Paris dimanche. Nous voulons aussi marcher au nom des principes de Charlie Hebdo pour lesquels Charb et ses amis ont perdu la vie.
Mais nous constatons malheureusement que la marche de dimanche à Paris est en train de changer de nature. Il eut fallu respecter la seule dimension citoyenne et républicaine de cette marche : faire peuple, ensemble, au nom des principes républicains, de l’anti-racisme, de la laïcité, du refus de toute stigmatisation, de la lutte contre toutes les formes d’intégrisme et de fascisme et de ceux qui veulent nous entraîner dans un choc des civilisations. L’appel des différentes associations, syndicats, partis qui l’appuyaient cette semaine suffisait donc. En prenant la responsabilité d’inviter certains chefs de l’Etat, le Président de la République lui donne un sens géo-politique qui n’échappera à personne et que nous condamnons. Nous parlons notamment de la présence totalement inopportune et contraire au message de Charlie des responsables de l’OTAN et de la Troïka.
Il est toutefois hors de question d’abandonner le pavé parisien à ceux qui veulent ainsi utiliser la marche. Nous y serons donc, avec nos concitoyens, à l’écart du carré de tête. Nous disons oui à l’unité du peuple, non à l’union nationale. Nous donnons rendez-vous au Cirque d’Hiver [dès 13h] avec nos camarades du Front de Gauche et tous ceux qui le souhaiteront pour emprunter le 3ème parcours via la Bastille. Au nom de Charlie.

 

Par ailleurs, voici mon témoignage peu après l'attaque de l'Hyper Cacher, où je me trouvais.

 

Et après 6 heures passées à la Porte de Vincennes à 400m de l'épicerie Cacher attaquée, je rentrais finalement chez moi, et j'ai croisé France-Inter..

 

 
 
Entrevista a Onda Cero

Raquel Garrido: "Nadie tiene ganas de entrar en una guerra de todos contra todos"

Hablamos con Raquel Garrido, abogada y vecina del barrio de París donde se encuentran las dos tiendas judías en las que los yihadistas están atrincherados con rehenes. Cuenta que reina la calma entre la población y que eso es un punto positivo. Comenta que esta mañana los ojos de los policías estaban llenos de pánico y que, de momento, el perímetro de seguridad impide que nadie entre o salga de la zona. "Este es un barrio donde muchas religiones hemos convivido siempre en paz y confío que siga siendo así".

 

 

 

 

 

 

 

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *