Mercredi 21 mai – le grand meeting parisien du Front de Gauche

Posté par le 21/05/2014 dans A la Une, Actus, Carnet de campagne | 0 commentaires

Avant le grand meeting du Front de Gauche au cirque d’hiver, je suis allée à la rencontre des ouvriers d’Alstom à la sortie de Bercy. Depuis l'annonce du dépeçage d’Alstom, c'était la première fois aujourd'hui que M. Montebourg recevait les syndicats ! Une honte.

Au nom du Front de Gauche -seule force politique présente au rassemblement- j'ai pris la parole sur ce combat que mènent les salariés d'ALSTOM, un combat d'intérêt général. Nous avons besoin d'une grande entreprise publique pour la transition énergétique. Nationalisons! Refusons la cession d'ALSTOM qui est un précurseur de ce qui sera la règle générale si le Grand Marché Transatlantique UE-USA est ratifié.

Pour ce dernier meeting de campagne, nous étions réunis au cirque d’hiver. Dans cette enceinte arborant fièrement sa couleur rouge, Alexis Tsipras ainsi que d’autres partis frères nous ont adressé des messages vidéo de soutien.

Notre candidat tête de liste, Patrick Le Hyaric, nous prévient. Dans les tiroirs de Mme Merkel, il y a la volonté de renforcer les traités actuels et d'amplifier les politiques d'austérité pour servir le capital. Par cette politique budgétaire d'étranglement mise en œuvre par la troïka dévastant tout le continent ne subsiste plus qu’un empire de la division, de la guerre de tous contre tous.

Entre la souveraineté des peuples et la domination des marchés, opérons un choix clair et radical dimanche prochain : la désobéissance à ces traités ! 

Sur le Grand Marché Transatlantique (GMT), Pierre Laurent a remarqué le succès grandissant de notre bataille de longue date. "Nous sommes en train de réussir à percer le mur du silence sur cette affaire décisive". Ce succès de médiatisation nous le devons également à notre brigade des poulets anti-GMT qui font un travail d’éducation populaire incroyable sur le terrain.

Le GMT n’est pas seulement dangereux. C’est un projet fou de faire des Etats-Unis le 29ème Etat membre de l’Union européenne. Le tout dans le plus grand secret. Les candidats pour être commissaire européen dissimulent au peuple leur position sur le sujet. Je rappelle la brillante langue de bois déployée par M. Moscovici lors de mon dernier débat avec lui sur Mots Croisés.

Quant au FN, l’hypocrisie est à son comble. Il dénonce le GMT sur les plateaux télé mais ne vote pas nos voeux anti-GMT en région.

Les élus du Front de Gauche n’ont qu’une parole et s’engagent à voter contre ce projet, quels qu’en soient les petits amendements et arrangements à la marge qui pourraient être proposés, à mesure que la mobilisation populaire grandit. D’ailleurs, nous nous sommes maintes fois prononcés pour aller plus loin, pour instaurer un referendum révocatoire des élus européens afin de ne pas trahir le mandat qui nous est confié par le peuple.

J’envoie enfin un mot de remerciement à mon camarade Patrick Le Hyaric qui n’a pas manqué de rappeler que dans cette élection chaque voix compte pour amener un député de plus sur les rangs de notre gauche européenne. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *