Vendredi 16 mai – Une journée forte en actions sur le terrain !

Posté par le 16/05/2014 dans A la Une, Carnet de campagne | 0 commentaires

Issy, c’est sans les lobbys !

Nous avons commencé la journée militante par une tournée citoyenne d'interpellation sur les grandes multinationales à Issy-Les-Moulineaux. Avec le camion de campagne du Front de Gauche, nous nous sommes passés devant leur siège expliquer les budgets et le personnel qu’il affecte tout spécialement pour faire du lobby au Parlement européen. Orange dépense chaque année 1 million d euros pour le lobbying a Bruxelles. Bouygues y emploie 5 personnes a temps pleins. Coût du lobbying de Microsoft : 4,5 millions d’euros ( du moins officiellement déclarés). Voilà quelques uns des exemples que nous avons pu donner aux passants.

Le lobbying a un impact direct sur les normes sociales, environnementales et sanitaires que votent les députés. Concrètement ? Sodexho a 5 lobbyistes à temps plein au Parlement européen et va donc exercer une forte pression sur les prochains élus pour les faire adopter le Grand Marché Transatlantique et son idée de nous vendre des poulets au chlore nord-américains. Je m’engage à voter contre ce traité transatlantique et à ne pas recevoir ces lobbyistes crapuleux sur aucun autre sujet non plus.

A Montreuil, sans orgueil. 

Avec Patrick Le Hyaric, nous avons rencontrés les associations de solidarité (secours populaire, resto du cœur) de Montreuil.

Petit apéritif citoyen et discours dans la rue accompagnée de Delphine Beauvois, secrétaire nationale à l’égalité des genre et Montreuilloise sur nos listes aux européennes.

Il est important que les habitants de Montreuil se mobilisent et ne s’assoit pas sur leurs lauriers simplement parce que leur terrain est acquis à la gauche depuis de nombreuses années. Dans cette élection particulièrement, chaque voix compte si nous voulons infliger un coup sévère à la social-démocratie et à l’austérité qui l’accompagne !

Dans le 13ème, énième rencontre.

Je me souviens de mon premier meeting aux européennes de 2009. Déjà dans le treizième arrondissement. C’est donc avec grand plaisir que j’ai retrouvé les camarades, réunis dans ce préau de l’école Baudricourt, en compagnie de Nordine Idir, secrétaire général des jeunes communistes, et Jean-François Pelissier, du mouvement Ensemble et troisième de liste aux Européennes.  

Nous avons mis le Grand Marché Transatlantique au cœur de cette campagne. C’est la première victoire de cette élection. Les députés qui ont voté pour le mandat en mai sont maintenant mal à l'aise. Cette élection à la proportionnelle à un tour est le moyen de tester les rapports de force, dans un contexte du PS au plus mal, entêté qu’il est dans sa politique austéritaire. Voilà en bref les éléments que j’ai tenu à rappeler aux camarades pour que de belles surprises nous attendent au soir du 25 mai.

Il y a eu de très bonnes interventions de la salle. Chacun apportant ses témoignages quotidiens et professionnels de l’austérité européenne. Un camarade travaillant pour les HLM a rappelé qu’il y avait des solutions politiques. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 4 millions de mal logés en Europe pour 11 millions de logements vacants. Refonder l’Europe est possible. Rompons les rangs, cassons l'étau anti-démocratique. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *