La nouvelle affaire Sarkozy, effet différé de la toute puissance du Président en 5ème République

Posté par le 09/03/2014 dans A la Une, Actus, Médias | 0 commentaires

Ce weekend j'étais l'invitée de La Revue de Presse du Politique, exercice hebdomadaire sur LCI animé par Philippe Vallard.

J'ai réagi à la nouvelle affaire Sarkozy. J'y vois un effet différé de la toute puissance du Président en 5ème République. J'en conclus qu'il nous faudra mettre en place des figures plus modernes dans nos institutions, à commencer par la révocabilité des élus.

On a également parlé de cet article de Romain Renier pour La Tribune, publié le 5 mars.

Compétitivité, déficit… ce que Bruxelles espère de la France.  Bruxelles a placé la France sous surveillance renforcée, et la classe dans la même catégorie que l'Espagne et l'Irlande (qui ont été intoxiquées par des politiques ultralibérales, immobilier et banque). C'est une atteinte à la souveraineté du peuple. Elle demande encore plus d'efforts, prouvant qu'il ne sert à rien de caresser la finance comme Hollande car elle n'en a jamais assez, et plus de "compétitivité". Toujours la même logique de concurrence. On jète les États les uns contre les autres. Toujours la logique de l'offre, qui est non seulement anti-démocratique car c'est le capital domine l'agenda économique et non les citoyens, et anti-écologique, mais surtout anti-économique: plus on coupe dans les dépenses publiques et dans les salaires, plus on atrophie la demande.

On a également commenté un bon papier de Lenaig Bredoux dans Mediapart qui évoque la question du remaniement. Encore une fois, on retombe sur la nécessité que ce soit le peuple qui tranche, et non le Président tout puissant. D'où l'importance des élections municipales et européennes.

Enfin, on a parlé du procès à Paris qui opposait Marine Le Pen à la liberté d'expression. Ce n'est pas à elle de dire comment on la qualifie politiquement. Délibéré le 10 avril.


Raquel Garrido invitée de La Revue de Presse du… par lepartidegauche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *