Non à la plainte de l’UE contre l’Argentine à l’OMC

Posté par le 14/05/2012 dans A la Une, Actus | 3 commentaires

Communiqué de presse

Réaction de Raquel Garrido (FDG) à la plainte de l’UE contre l’Argentine devant l’OMC

L’Union Européenne envisage visiblement de porter plainte contre l’Argentine devant l’OMC. L’ouverture d’hostilités commerciales contre l’Argentine est une grave erreur.

L’Argentine, comme tous les pays d’Amérique du Sud devrait être un partenaire privilégié de l’Europe et de la France. Elle a fait la démonstration de la méthode à suivre en cas de crise financière comparable à celle que vit l’UE aujourd’hui. Elle a confronté le FMI et relancé son industrie pourtant dévastée par des années de libéralisme à l’époque des Gouvernements Menem et De la Rua.

Les français vivant en Argentine ne veulent pas d’une guerre commerciale entre l’UE et l’Argentine. Au contraire, ils en appellent à une coopération approfondie.

C’est ce que je défends alors que 13 000 français sont appelés aux urnes, en Argentine, pour les élections législatives (françaises) des 2 et 16 juin 2012.

C'est un des sujets que j'aborderai avec eux et plusieurs personnalités politiques argentines lors de mon déplacement à Buenos Aires les 26, 27 et 28 mai prochains.

Paris, le 15 mai 2012

Raquel Garrido

Candidate Front de Gauche aux élections législatives dans la 2ème circonscription des français de l’étranger

3 commentaires

  1. Bonjour. Ce qu'il faudrait, c'est une pétition de citoyens dénonçant cette volonté de nuire à l'Argentine, et appelant les instances de l'Union Européenne qui ont lancé cette idée à démissionner, de poste qu'elles occupent sans notre vote et sans notre accord.
    A bas, oui, à bas, CETTE Europe-là.

  2. Bonjour Raquel, 
     
    J'imagine que plus d'informations seront mises en ligne en temps voulu (lieux, personnalités politiques argentines présentes, etc. ) mais vous pourrez compter sur ma présence ! Et avec grand plaisir car il s'agit d'un sujet assez épineux par ici. 
    Nos vemos pronto entonces ! :-) 
     

  3. C'est inadmissible cette ingérence meme le président des states y va de son sermon et ,menaçant des représailles le président espagnol…mais il s'agit d'une entreprise privée Repsol ,de quoi se mele le gouvernement espagnol?les actionnairres de ces multinationales ont fait des millions d'euros de  bénéfices et n'ont pas fait les investissements demandés par le pays comme prévu .il faut arretez  ce colonialisme déguisé ,me Kirscher a tres bien fait ,elle protege son pays son peuple comme en Europe ils font du protectionisme en période de crise-mais c'est inadmissible de se meler d'une *empresa privada*

Laisser un commentaire à Julien R. Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *